Les Rillettes Hallucinées

Rencontre et organisation de parties sur le Mans. Rôlistes manceaux, unissez-vous!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Table "Hurlements"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
onslir
Rôliste émérite
Rôliste émérite
avatar

Messages : 356
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 48
Localisation : Changé

MessageSujet: Table "Hurlements"   3/1/2013, 20:20

Juin 1017.
Benoît VIII est le cinquième pape à occuper le trône pontifical depuis le début de ce millénaire.
Les Carolingiens ont perdu beaucoup de leur puissance depuis Charlemagne. Hugues Capet en profita pour leur ravir le trône des rois Francs. Aujourd’hui, c’est son fils Robert II, dit « Le Pieux », qui lui a succédé et hérité des modestes domaines royaux. Les Ducs et Comtes du royaume se partagent, avec les Évêques et les Abbayes, la plus grande part du territoire.
Mais Robert s’est lancé dans la reconquête des anciennes possessions du trône, il s’est réattribué les terres des comtés de Dreux et Melun, laissés sans héritiers légitimes, et, surtout, repris le duché de Bourgogne, après douze années de conflits.
Robert se distingue aussi par une vie matrimoniale mouvementée. A sa première épouse, Rozala, deux fois plus âgée que lui et déjà mère du futur comte de Provence, il refusera de rendre, après leur divorce, sa dot constituée du comté de Ponthieu et de son port stratégique de Montreuil. Puis il tentera d’épouser, contre l’avis des deux papes qui se succèderont durant l’affaire, sa cousine Berthe de Bourgogne. Finalement, c’est la jeune, mais autoritaire, Constance d’Arles qui lui donnera une descendance. D’ailleurs, lors du récent passage à Josselin, la nouvelle a été portée que le roi va faire, ce mois-ci, sacrer son fils Hugues, âgé de dix ans, roi associé.

Mais tout ceci ne vous concerne pas.
Vous-même avez été récemment recueilli par une importante caravane de saltimbanques qui voyage actuellement en Bretagne et, à ce que vous avez appris, dans tout le royaume Franc, parfois au-delà.
C’est une époque trouble où les nobles se disputent terres et richesses. Des troupes militaires, groupes de bandits organisés, pillent les campagnes. Les chevaliers défendent moins les faibles que le territoire de leur seigneur, quand ils ne sont pas eux-mêmes agresseurs. Les routes, pour de pauvres amuseurs, ne sont pas sûres et, de surcroit, l’année précédente a été très difficile car la générosité des populations s’était fortement ressentie de la grande famine.

Pire encore, pour vous, toutes ces informations vous ont été rapportées par Cybard, un érudit.
Car vous ne vous souvenez de rien, ou presque. Tout au plus, rarement, et au prix d’un grand effort de concentration, parvenez-vous à avoir des réminiscences de votre ancienne vie. Même votre nom, bien qu'il vous soit familier, est celui que vous a donné le Veneur.

Sans aucune possession, ni souvenirs, la caravane est devenue, pour un temps du moins, votre nouveau foyer.
Lorsque le Veneur vous y a conduit, les personnes la composant vous ont accueilli chaleureusement. Maintenant, ils tentent de vous aider à comprendre qui vous êtes… et à le cacher.
En effet, vous partagez avec eux un terrible secret qui ne doit pas être découvert. Un secret qui pourrait vous apporter la mort dans d’horribles souffrances.
Mais aussi un secret qui, malgré toutes les différences, parfois très fortes, fait de chaque membre de la caravane un frère.


Hurlements, le jeu de l’initié.
Il aurait été plus judicieux de l’appeler le jeu de l’initiation.
Oubliez toutes les règles, celles de ce jeu vous sont inconnues.
Dans ce monde, faute de souvenirs, votre personnage sera vous-même, et un peu plus. Il évoluera selon vos désirs, mais aussi en fonction des découvertes que vous ferez. Apprendre les règles peut être gratifiant, mais annonce aussi la fin du jeu. Lorsque tous les secrets auront été révélé à votre double, celui-ci quittera la partie, car il aura achevé sa quête.

Toutefois, il vous restera la possibilité de faire découvrir, à votre tour, ce jeu.


Dernière édition par onslir le 16/1/2013, 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
onslir
Rôliste émérite
Rôliste émérite
avatar

Messages : 356
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 48
Localisation : Changé

MessageSujet: Re: Table "Hurlements"   3/1/2013, 20:20

Comme vous pouvez vous en douter, je propose de lancer une table à "Hurlements".

Ne cherchez pas d’informations à son sujet sur le Net, ou ailleurs, car alors vous risquez de finir de jouer avant même d’avoir commencé. J’en donne déjà beaucoup (trop, diraient certains MJ) dans mon introduction.

Ce que je veux bien encore vous indiquer c’est que votre fiche de personnage tournera autour de 3 caractéristiques, représentant des pourcentages qui, plus ils seront élevés, meilleurs ils seront (les jets seront au 1d100, en tentant d’obtenir de petits résultats). Voici ces 3 caractéristiques et leur moyenne pour un être humain.

Mental (M) (intelligence, sagesse, intuition) : 40
Réflexe (R) (vitesse, "nervosité") cela ne décrit pas la dextérité : 10
Physique (P) (puissance, endurance) : 25

Je vous les présente car je vous permets de les modifier, afin de personnaliser votre personnage, en les faisant fluctuer entre eux (mais pas au-delà de 20 points en tout).
Je vous laisse aussi choisir votre nom (que l’on nomme prénom de nos jours). Si vous n’avez pas trop d’idées, voici deux liens vers des listings de prénoms médiévaux, sur Internet, ici et .

Lors de la préparation de votre personnage (en tête à tête, étant donné que vous serez plusieurs en introduction) vous aurez à effectuer deux lancers de dé pour achever la constitution de votre personnage. Ensuite viendra votre entrée en jeu (environ 10-15 minutes avec chaque joueur, si je suis en forme et inspiré ce jour-là).

Merci de ne pas poser de questions sur le jeu, cela m’évitera de ne pas y répondre, vous en savez déjà suffisamment comme cela.

Les parties se jouent habituellement avec 4-6 joueurs.

Pour la table, je verrai avec tout le monde quand il sera possible de se voir, en sachant que, pour l’instant, je ne souhaite pas aller au-delà d’une partie par mois (je suis déjà très occupé et, comme je ne suis pas historien, la préparation d’un scénario peut rapidement devenir casse-tête, pour moi, afin de recréer le contexte historique).

D’autorité, je vais attribuer une place à Despert. Mais ceci uniquement parce que je n’ai pas envie de me faire agonir d’injures et que je n’ai aucun désir de laisser une veuve et deux orphelins suite à un malencontreux accident.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
despert
Rôliste confirmé
Rôliste confirmé
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 46
Localisation : Le Mans

MessageSujet: Vu   7/1/2013, 12:59

Maintenant j'ai vu et je confirme Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mercurius
Rôliste émérite
Rôliste émérite
avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 26/01/2012

MessageSujet: Re: Table "Hurlements"   8/1/2013, 21:41

C'est effectivement un jeu pour toi Despert.
je n'ai joué qu'une partie (enfin une séance). C'est tout en ambiance et nécessite de s'imprégner de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Table "Hurlements"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Table "Hurlements"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Table des matières
» Accueil au FOS Villeneuve D''Ascq tennis de table !
» jeux olympique jeune tennis de table
» Quel picot pour bloc à la table et parfois défense
» Site Berck Tennis de Table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Rillettes Hallucinées :: Le théâtre des opérations :: Tables :: Tables en sommeil-
Sauter vers: