Les Rillettes Hallucinées

Rencontre et organisation de parties sur le Mans. Rôlistes manceaux, unissez-vous!
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Série de one-shots Fading Suns]:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
mattboggan
Rôliste confirmé
Rôliste confirmé
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    19/6/2013, 08:30

Ouh là ! Very Happy

Pas grave. On en recausera plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mattboggan
Rôliste confirmé
Rôliste confirmé
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: "I've been sent back"   7/8/2014, 16:28



To my task : proposer un nouveau scénario de FS !

Est-ce que tout le monde serait là et partant ?

Hélène & moi sommes disponibles plutôt le soir, n'importe quel soir de semaine (mais par contre pas ce week-end ni le week-end prochain).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angelwar
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Messages : 589
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 36
Localisation : le mans

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    7/8/2014, 17:44

Continuer le FS je suis partant !
La semaine qui arrive je suis dispo le mardi 12 , mercredi , jeudi soir Ct en vacances
Et ensuite n'importe quel soir de semaine mais en fonction de mes lendemains au travail je verrais selon vos dispo

_________________
1ere règle, le MJ a toujours raison
2eme règle , si le MJ a tord se référer à la 1ere règle
3ème règle, pour faire taire le MJ faites un 01 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mattboggan
Rôliste confirmé
Rôliste confirmé
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    7/8/2014, 18:20

angelwar a écrit:
Continuer le FS je suis partant !
La semaine qui arrive je suis dispo le mardi 12 , mercredi , jeudi soir Ct en vacances
Et ensuite n'importe quel soir de semaine mais en fonction de mes lendemains au travail je verrais selon vos dispo

Excellent !

Je précise un peu mes intentions :

Je pars sur l'idée d'un scénario très court, qui puisse tenir une soirée. On verra après, selon les disponibilité de chacun, si on embraye sur une autre séance.

Du coup, je fais la revue des troupes :

Snatch : présent.

Marco : présent.

Iago ?

Jeremiah ?

Et je regrette infiniment que notre bon Aurelius, frère inquisiteur joué par Loki, n'ait pas fini le scénario.

Du coup, si Loki est de nouveau dans les parages, ce serait avec plaisir de le voir retrouver sa place : elle est encore toute chaude. Hum.

Sinon, il reste une place (toute chaude) pour qui veut ! Pas besoin d'avoir fait le dernier scénario (ce sont des one-shots). Une envie de jouer ? quelques dés ? Viendez chercher bonheur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guerty
Lanceur de dés
Lanceur de dés
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 24/07/2014
Age : 27

MessageSujet: une place pour un pauvre moine esseulé?   8/8/2014, 16:00

slt, je serait éventuellement intéressé de jouer avec vous,par contre je suis limité au mans car je n'est pas de véhicule...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angelwar
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Messages : 589
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 36
Localisation : le mans

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    8/8/2014, 20:02

Nous nous orientons sur le mardi 19 au soir
Si c'est comme la dernière fois ça sera chez moi dans le centre du mans
A confirmer avec le MJ

_________________
1ere règle, le MJ a toujours raison
2eme règle , si le MJ a tord se référer à la 1ere règle
3ème règle, pour faire taire le MJ faites un 01 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guerty
Lanceur de dés
Lanceur de dés
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 24/07/2014
Age : 27

MessageSujet: Série de one-shots Fading Suns   9/8/2014, 19:24

mince! j'ai parlé trop vite,je vient d'avoir un imprévu pour ce mois ci :/ donc du coup je laisse ma place à quelqu'un d'autre dsl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mattboggan
Rôliste confirmé
Rôliste confirmé
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    10/8/2014, 19:20

Ah, zut guerty. Ce sera pour une prochaine fois.

Donc :

Snatch : présent.

Iago : présent.

Jeremiah : présent.

Marco : présent.

Aurelius : ?

Pas de nouveau joueur qui se manifeste pour le moment ?

Quand ? Mardi 19, le soir. Quelle heure ?

Lieu : Angelwar propose qu'on joue chez lui et je pense que c'est le plus simple (il n'y a que nous qui avons à faire le trajet, du coup, au lieu de faire déplacer tout le monde). On peut prendre et/ou ramener des gens sur notre trajet, si besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angelwar
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Messages : 589
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 36
Localisation : le mans

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    13/8/2014, 07:12

Pour l'horaire, après le diner, 20h c'est bon pour moi

_________________
1ere règle, le MJ a toujours raison
2eme règle , si le MJ a tord se référer à la 1ere règle
3ème règle, pour faire taire le MJ faites un 01 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mattboggan
Rôliste confirmé
Rôliste confirmé
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    15/8/2014, 12:27

Ok, 20h. J'ai bien fait de prévoir un scénario vraiment, vraiment court.

En fait c'est une longue scène, mon scénar.

'Tain, j'ai trouvé un portrait animé de Iago (encore une technologie hérétique de la IIe République) :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angelwar
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Messages : 589
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 36
Localisation : le mans

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    20/8/2014, 16:35

En voilà une scene épique digne d'un space med fan opéra !
vivement la suite.

_________________
1ere règle, le MJ a toujours raison
2eme règle , si le MJ a tord se référer à la 1ere règle
3ème règle, pour faire taire le MJ faites un 01 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mattboggan
Rôliste confirmé
Rôliste confirmé
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    20/8/2014, 17:50

Bon, debriefing habituel suite à la séance/ mini-scénar d'hier.

Alors, tout d'abord, je vous dois un aveu : j'ai complètement fumblé les règles de FS. Voilà ce que c'est de jouer rarement et de changer de jeu : on est tout rouillé et quand on fait une séance, on dérouille ! Mea culpa, maxima mea culpa. Je vais me flageller en invoquant le Pancréateur.

Je trouvais très étrange, hier, de voir que les dégâts dépassaient très souvent les seuils max des boucliers énergétiques alors que c'est exceptionnel d'habitude. Je ne comprenais pas. Et au bout d'un moment, j'ai réalisé : j'ai inversé les règles de dégâts. Au lieu de vous faire jeter les dés par rapport à la base de dégâts d'une arme (par exemple 9 dés pour 9 du fusil blaster), je vous faisais jeter les points de victoire, alors que normalement c'est l'inverse, c'ad que les pts de victoire représentent les dégâts de base auxquels il faut ajouter les succès sur les jets de d6 (1 à 4). Du coup, tu m'étonnes que les boucliers saturaient !

Par ex, hier, je disais à Marco qu'avec le fusil blaster il faisait 9 + nbe de pts de victoire en d6 alors qu'en fait c'était nbe de pts de victoire + 9 d6. Gloups.

J'ai corrigé le tir (si je puis dire) au bout d'un moment, mais bon, je suis pas fier de moi sur ce coup-là.

Deux-trois autres précisions :

Iago : j'ai vérifié : les grenades font des dégâts de 12 sur une aire de 5m. Donc je t'ai lesé ; mais en même temps, je me suis gouré et j'ai compté les points de victoire que tu faisais (alors que ce n'est pas le cas, normalement), donc je t'ai favorisé. L'un dans l'autre, ça s'équivaut. Mais pour le futur : dégâts 12, rayon 5m, bon jet = bien viser la grenade au bon endroit.

Pour les dégâts : si vous prenez plus de dégâts en une fois que votre score d'Endurance, vous perdez vos actions du tour ou, si vous avez déjà agi, du prochain tour.

Pour la banque : les Baillis exigent un dépôt minimum de 10 phénix (et donc ce sont 10 ph. que vous ne reverrez jamais) et prennent des frais de 5% de votre dépôt par an (ils font une moyenne de l'argent déposé pendant l'année).

Snatch : quand tu étais dans le Bazaar du Hub de Pandemonium, sur les avis de recherche digitaux lancés sur vous, tu as pu voir le texte suivant : "Ces individus sont considérés comme armés et extrêmement dangereux. Leurs pouvoirs infernaux risquent de mettre en péril vos âmes-miroir. Si vous les repérez, prévenez le bureau local de l'Inquisition, la chapelle avestite ou la caserne de la milice la plus proche" et, à propos de Jeremiah, "Comte Jeremiah Hawkwood".  

Enfin, je pense que la prochaine fois, on continuera FS. Vos persos commencent à entrer de plain-pied dans le monde et du coup on va pouvoir passer aux choses sérieuses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angelwar
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Messages : 589
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 36
Localisation : le mans

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    21/8/2014, 11:46

Oui ça y est on est dans la m....

Penser à revendre les fusils à pompe pour racheter un fusil d'assaut pour Marco et une armure et épée pour le noble.
Et chercher qui nous a mis au milieu de tout ça !

_________________
1ere règle, le MJ a toujours raison
2eme règle , si le MJ a tord se référer à la 1ere règle
3ème règle, pour faire taire le MJ faites un 01 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mattboggan
Rôliste confirmé
Rôliste confirmé
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: La Tombe du Hiérarque (résumé de la séance précédente)   22/12/2014, 09:25

La Tombe du Hiérarque, un mystère en quatre actes pour Fading Suns


Acte I : Le dilemme d'un noble

Pandemonium, Le Hub, 17 décembre 4996

Pourchassés, recherchés comme étant de "dangereux criminels en contact avec des convents psychiques", Snatch, Jeremiah (qui est en fait le comte Jeremiah Hawkwood), Marco et Iago se planquent dans le quartier des franc-sujets du Hub. Delia, la jeune leader du Favyana, leur a révélés qu'ils comptent probablement parmi leurs ennemis un certain Iskander Smith, leader d'une cellule du Chemin invisible, un convent psychique particulièrement violent.

Lorsque Snatch est contacté via Frank, le barman de Mama Jazzi, avec le potentiel d'en savoir plus, le quatuor s'y rend donc, sur ses gardes (et découvre médusé un concert de musiques sacrées obun et ukar... jouant ensemble !). Snatch rencontre ainsi, dans une pièce à l'étage au-dessus du bar, la très belle et non moins mystérieuse Lanya. Celle-ci interroge Snatch afin de tenter de comprendre qui sont ces inconnus qui suscitent l'ire de la police du comte Enis Sharn. Snatch joue franc-jeu, ce qui lui vaut en retour plusieurs informations : le responsable du guet-apens dans lequel ils ont été piégés est un certain Spider, un agent jakovien envoyé par la Maison Decados. Cependant, ni Snatch ni Lanya ne parviennent, malgré leurs échanges d'informations, à comprendre pour quelle raison Spider leur en veut ainsi.

Néanmoins, Lanya propose un marché à Snatch et ses compagnons d'infortune : rencontrer quelqu'un qui a besoin de leurs services (et de leurs compétences), remplir une mission pour lui, ce qui leur permettra de se dédouaner des accusations d'hérésie, car leur commanditaire serait Gregorius Li Halan, un baron de la pieuse maison noble, venu sur Pandemonium pour des affaires de famille.

Voilà donc notre quatuor se rendant dans le quartier noble où ils parviennent à ne pas (trop) se faire repérer. Depuis l'hôtel luxueux où Gregorius leur a donné rendez-vous, derrière l'immense baie vitrée de la suite du dernier étage de l'hôtel, ils peuvent contempler un Cataclysme balayer le désert aux portes de la ville colorant tout l'horizon des sables rouges du désert. Au loin, vague silhouette sombre perdue dans les sables, la cathédrale et ses flèches sont à peine visibles. La suite de l'hôtel est encombrée de papiers ésotériques de toutes sortes : ils jonchent le sol, les tables, recouvrent les murs. Mais nos héros ne savent pas les déchiffrer...

Grégorius entre dans la pièce : c'est un vieillard, vêtu d'un kimono de soie rouge. Il entre dans le vif du sujet : "J'ai fait des découvertes terribles ! Ah, pardonnez, les excentricités d'un vieil homme qui arrive au crépuscule de sa vie, mais j'ai fait l'acquisition de ces archives qui appartenaient à un membre de ma famille. Avant que je ne détruise ces documents impies, je dois vous implorer votre assistance.

"Mes amis, j'ai passé toute ma vie à solliciter le pardon du Pancréateur pour les péchés commis dans ma jeunesse au service de ma maison. J'ai compilé tout mon savoir généalogique dans un traité sur certaines branches de l'arbre familiale des Li Halan. Ce que j'ai découvert me tourmente. Ma famille a, depuis la très sainte conversion de Cardano pendant les Invasion barbares, observé avec piété les enseignements de l'Eglise universelle du Soleil Céleste, mais c'est sans compter certains de mes ancêtres les plus... qui ont commis de terribles choses ! Atrocités, hérésies ! Antinomie !"

Se saisissant d'un rouleau à côté de lui, il poursuivit : "Regardez ! Ce fragment se réfère à l'un de ces ancêtres tristement célèbres. Il prétend qu'il a passé," continua-t-il, lisant le parchemin : " "plusieurs et divers pactes avec les forces des ténèbres en échange de pouvoirs de sorcellerie et de connaissances impies" Je connais ces pratiques blasphématoires. Je sais ce qu'est ce culte démoniaque qui se pratiquait dans une nécropole maudite. Mes amis. Je sais où se trouve la tombe de nul autre que Gilles LeFanu Li Halan, l'un des diabolistes les plus craints de toute l'histoire de ma famille qui fonda, il y a presque 700 ans, une colonie dont il fut le protecteur et le terrible hiérarque ! Cette colonie, Tri-Fazil, se trouve sur cette planète ! Quelque part dans les montages du nord du continent de Mulka !

"A la fin de sa vie, Gilles LeFanu s'est fait enterré dans un mausolée érigé par ses disciples et par les prêtres de son culte infâme. On disait que même s'il avait laissé trois fils derrière lui, sa lignée s'était éteinte et le culte maléfique avec. Mais il n'en est rien ! Les arts sombres ont continué d'être pratiqués par ses successeurs. Plusieurs documents mentionnent même un artefact abominable antinomique que les grands prêtres du culte utilisaient pour invoquer et contrôler des démons.

"Mes amis. Je ne dors plus. La simple idée de savoir qu'un tel artefact pourrait être trouvé et tomber dans les mains de n'importe quelle âme-miroir innocente me tourmente. J'ai besoin que vous vous rendiez là-bas, que vous exploriez la colonie pour vérifier qu'elle est bien détruite par les Cataclysmes qui agitent cette planète désolée, et surtout que vous localisiez l'artefact maudit et me le rameniez. Je me chargerai de le détruire en le confiant aux Kalinthi."

Nos héros, quelque peu suspicieux, montrèrent une certaine réserve, ce à quoi Gregorius rétorqua, leur montrant une boite de pilules bleues : "regardez. Ce sont des pilules de Lippe-55. C'est grâce à quelle que j'ai pu prolonger ma vie suffisamment longtemps pour atteindre mon but et être sûr que lorsque mon enveloppe charnelle cessera de vivre, mon âme-miroir puisse retrouver le chemin de la lumière vers le Soleil Universel du Pancréateur. Je suis déjà trop vieux pour accomplir cette tâche par moi-même. Mais si vous réussissez, alors je pourrais cesser de prolonger ainsi de manière impie ma misérable vie et demander le pardon du Pancréateur."

Gregorius propose donc aux héros de leur donner tout son soutien afin de les blanchir des accusations portées contre eux s'ils parviennent à lui ramener l'artefact ainsi que toute information qu'ils pourraient trouver sur le devenir du culte. Un vaisseau de transport les amènera jusqu'à la colonie et reviendra les chercher le lendemain (ne pouvant rester sur place à cause des risques de Cataclysmes).

Nos personnages acceptent, profitant du compte ouvert à l'échoppe du Gentleman Jeluzhan pour s'équiper, ce qui nous emmène à...


Dernière édition par mattboggan le 22/12/2014, 10:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mattboggan
Rôliste confirmé
Rôliste confirmé
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: La Tombe du Hiérarque (suite)   22/12/2014, 10:01

Acte II : Descente dans les ténèbres

Le vaisseau de transport amène ainsi nos quatre héros jusqu'à la colonie, le pilote leur révélant qu'elle est surnommée "Trois-Fléaux". Le vaisseau se pose dans la plus haute des trois vallées. Le groupe gravit donc la vallée vers la colline centrale où se tient le temple.

Autour de ce dernier un immense cimetière abrite des centaines voire des milliers de tombes et, encore autour du cimetière, les maisons effondrées d'un village en ruines. Marco explore le cimetière, se rendant compte que plus on s'avance vers le centre et vers le temple, plus les inscriptions sur les tombes sont détaillées : de simples pierres sans nom, on passe à celle qui indiquent les noms des défunts (certains revenant régulièrement : Smith, Jacob, Kanishiwa...) puis à d'autres précisant également les circonstances, toujours tragiques, de leurs morts.

Gravissant le sentier tortueux qui mène jusqu'à l'entrée du temple, nos héros se rendent compte, une fois devant, que la lumière du soleil ne pénètre pas à l'intérieur.

Ils entrent pourtant, mettant leurs respirateurs, et franchissent le seuil du portail obscur...

A l"intérieur, les lumières de leurs lampes à fusion parviennent difficilement à éclairer une fresque en bas-relief qui parcourt toute la partie supérieure des murs : celle-ci est composée de figures obscènes, détaillant des paysans qui sont écorchés vifs, battus, violés, humiliés, massacrés, empalés par des moines en robes sombres et une assemblée de démons. Pénétrant plus avant, ils entrent dans le transept circulaire (le temple étant bâti sur la forme de la croix de saut) et découvrent une assemblée de statues organisées par paires et disposées en cercle : un prêtre, souvent affublé de marques vestigiales de cornes, des pieds griffus, de canines pointues ou de queue, humiliant de manière ou d'une autre une autre statue dans des poses aux détails dérangeants...

Au fond du transept, une immense statue de marbre noir, un titan démoniaque humanoïde et batracien à la musculature impressionnante se dresse, soutenant le plafond de ses quatre bras massifs. Au pied de la statue repose un autel massif, usé par les marques de rituels et de sacrifices. Deux anneaux massifs sont fixés à l'autel et un autre anneau est fixé au mur derrière la statue démoniaque. Les personnages ne tardent pas à comprendre que l'autel peut être déplacé, ce qu'ils parviennent à faire en poussant de toutes leurs forces.

Un escalier grossièrement taillé dans la pierre de la montagne descend et de là s'échappe des effluves insupportables qu'ils perçoivent très légèrement malgré leurs respirateurs. En bas de l'escalier, un corridor s'enfonce dans le flanc de la montagne. L'air est saturée d'humidité et des particules de poussière flottent, rendant la vision très faible. Les lampes semblent encore moins efficaces. Au bout de quelques mètres, les murs de pierre sont remplacés par des murs de terre décorés d’ossements humains : ce sont des catacombes. Des flaques parsèment le sol, des vignes s'entremêlent avec les ossements.

Au bout de quelques temps, les héros parviennent à une pièce circulaire d'une dizaine de mètres de diamètres d'où sept couloirs partent. Au milieu de la pièce gisent deux corps. Ceux-ci sont vêtus de combinaisons bleues. Snatch reconnait aussitôt les insignes : il s'agit du Syndicat de la Mandragore, un puissant syndicat fouinard.

Iago s'approche des corps pour les inspecter... Soudain, le premier s'anime, se saisit de sa cheville et se jette sur lui en gémissant ! Le deuxième corps se dressa avec une rapidité déconcertante et hurla "courrez !" et se précipite sur Jeremiah en le chargeant. Le combat qui s'ensuit est confus, Jeremiah se fait renverser au sol et fracasser le crâne mais, au final, nos héros parviennent à "tuer" ces deux... choses qui s'agitent fébrilement, convulsant de manière frénétique pendant plusieurs secondes avant de s'effondrer. Iago, les inspectant une fois morts, diagnostique qu'ils sont morts depuis plusieurs heures... tandis que Jeremiah, soigné à doses d'Elixir, remarque des sortes de nuages vaporeux qui se dégagent des corps et s'enfuient par les couloirs.

Remis sur leurs pieds, les personnages cherchent un couloir décoré de côtes humaines, sur les indications données par Grégorius. Ils le trouvent et le suivent. Entendant des bruits, ils s'approchent doucement, éteignant leurs lampes, et découvrent une vaste salle rectangulaire. Dans l'obscurité la plus totale, un groupe de Fouinards est au travail sur une paroi de qui semple être une chambre mortuaire. Trois couloirs s'ouvrent dans le mur opposé aux personnages.

Soudain, un des Fouinards remarque les personnages : "qui êtes-vous ? ! ?" et bientôt les six Fouinards arrêtent leur travail. Trois s'enfuient par un couloir tandis que les trois autres braquent les personnages qui font de même. Des négociations tendues commencent, les Fouinards exigeant des personnages qu'ils quittent les lieux, étant sur une fouille dont ils ont les droits exclusifs. Les trois Fouinards restant reculent doucement et disparaissent dans les ténèbres du couloir par où avaient déjà fui les trois autres.

Iago et Snatch décident alors de reprendre le travail laissé à l'abandon par les Fouinards et Iago pose plusieurs charges explosives sur le mur. Les personnages quittent la pièce et l'explosion retentit. Lorsqu'ils reviennent, ils voient que derrière le mur, un panneau de contrôle, des serveurs de machines pensantes sont sérieusement endommagées et des faux contacts électriques provoquent des gerbes d'étincelles.

Voilà une belle entrée en matière !


Dernière édition par mattboggan le 22/12/2014, 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mattboggan
Rôliste confirmé
Rôliste confirmé
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: La Tombe du Hiérarque (suite)   22/12/2014, 10:24

Acte III : Tomb Raiders

Décidant de continuer leur exploration, les personnages suivent un autre couloir que celui par lequel les Fouinards se sont enfuis. Ils remarquent que les couloirs sont un véritable labyrinthe et que les murs sont en terre ou en métal. Est-ce le résultat du grillage des serveurs ? En tout cas, des câbles courent le long de certains couloirs ; ils brillent d'une lueur rouge comme sous l'effet d'une très forte chaleur qui augmente lorsqu'on s'en approche... Parfois, des caméras suivent la progression des personnages, mais dans la plupart des cas, elles semblent bouger de manière aléatoire, suivant des personnes qui ne sont pas là.

Après une errance pendant un temps indéterminé, les personnages débouchent sur l'entrée d'une vaste pièce. Visiblement, il s'agit d'une bibliothèque : la pièce, immense, est remplie d'étagères en bois. Lorsque Marco y pénétre en premier, une caméra le suit, une explosion retentit à la base d'une étagère qui s'effondre. Marco parvient à l'esquiver, mais Iago qui le suivait reçoit la bibliothèque !

Malgré ce piège, les personnages explorent la pièce et découvrent que les étagères sont remplies de boites plastiques contenant des cristaux de données. Au centre de la pièce trône une sorte de table ronde au milieu d'une espace circulaire et autour de laquelle sont disposés quatre sièges reliés à la table. Snatch remarque que plusieurs câbles sont connectés à la table. Se mettant au travail, il tente et réussit à remettre l'alimentation volt de la table qui s'anime. Marco et Iago balaient de leurs manches la poussière accumulée sur la table qui est en fait une holo-machine : un personnage holo-video s'anime sous leurs yeux médusés au centre de la table. Snatch, bouchée bée, pense : jackpot !

La machine pensante est une intelligence artificielle qui sert de libraire. Jeremiah et Marco lui demandent de quand date la dernière entrée dans la bibliothèque et où elle est rangée. La réponse fuse : 4 avril 4994, calendrier interstellaire et il donne l'emplacement. Pendant que Jeremiah va chercher la boite en question, Marco, Iago et Snatch assaillent l'intelligence de questions.

Soudain, les personnages entendent une explosion au loin et ce qui semble être des hurlements...

(à suivre...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mattboggan
Rôliste confirmé
Rôliste confirmé
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    11/1/2015, 16:31

Transcription de l'enregistrement de la confession de Vidar Aramni, ex-associé de la gilde des Fouinards, conservé dans les archives du Synode inquisitorial, par ordre de l'évêque Lyandre de Pandemonium.

"Je sais même pas par quoi commencer. C’est horrible… Ils sont tous morts… enfin non, ils sont encore vivants… Mais ce sont plus eux…

- Il faut que vous demandiez pardon pour vos péchés. Ce sont eux qui vous ont conduit là où vous êtes. Dites : « pardonnez-moi mon père, parce que j’ai péché.

- Pardonnez-moi mon père, parce que j'ai péché. Je m'en rends compte maintenant. Avant, je ne savais pas. Avant, tout ce qu'on... tout ce que je voulais, c'était de me faire le plus de phénix possible. Avec les autres, on était plutôt doués. On avait déjà fait plusieurs missions de sauvetage ensemble, enfin, quatre d'entre nous...

- "Sauvetage" ? Mais vous étiez des pilleurs de technologie impie et proscrite ?

- Euh... oui. Enfin... Pour nous, il s'agissait de retrouver la technologie de la Seconde République et d'empêcher qu'elle soit confisquée par... enfin vous voyez, quoi ? on veut, enfin... on voulait qu'elle circule... On appelait ça aussi des opérations de libération, parce qu'on libérait la technologie de l'ignorance et de la superstition. Bien sûr, on faisait aussi... surtout pour l'argent. Après tout, on était des Fouinards, hein... Mais du coup la tech était accessible à tous, on la gardait pas pour nous, pas comme les Ingé…

- Et donc, vous étiez six ?

- Oui. Finvar, Michaela, Hormuz et moi. On avait déjà bossé ensemble sur plusieurs missions. On était au point. Et aussi Ranvar et Arthuro. Eux étaient nouveaux. On les avait recrutés sur place, on avait besoin de gros bras. Ce sont eux qui ont déconné le plus rapidement. On se disait juste qu’ils étaient bien des natifs de Pandy. Mais maintenant… je sais qu’ils ont été pris par les Ténèbres !

- Revenons à votre expédition. Quelle en était l’origine ?

- Nous avions été contactés par une vieille femme. Nos informateurs des slums à l’extérieur du Hub nous avaient prévenus qu’une vieille femme les avait abordés en leur disant qu’elle cherchait à quitter la planète, et elle était prête à payer en technologie ancienne. Elle avait montré une machine pensante pas plus grosse qu’une paume de la main, une sorte de Hiérarchie, mais comme j’en avais jamais vu. Elle disait qu’elle venait des montagnes au nord. Au début, tout ce qui nous intéressait c’était qu’une réfugiée des Badlands voulait quitter Pandy, comme ils veulent tous, et qu’elle avait des infos sur de la tech quelque part.

On l’a rencontrée. Elle faisait vieille, mais aussi noble. Ca se voyait tout de suite. Du coup, on s’est méfiés. Et quand elle a sorti sa machine pensante, on s’est dit qu’on avait trouvé le jackpot, on était venus pour ça sur Pandy !

- Avec votre syndicat, la Mandragore?

- Oui. On était une cellule bien soudée. On fonctionnait bien. Mais on ne connaissait pas Pandy, et on savait qu’il valait mieux avoir des guides locaux. Alors on a engagés les deux nouveaux. Et puis quand on a rencontré la vieille, on avait entendu dire que les autres syndicats étaient mal : le Sirocco avait été décimé dans une bataille rangée dans un village abandonné des Badlands et la Roue de la Fortune avait été attaquée au casino de Laureen DiCaprio. Donc, on n’avait aucun concurrent. C’était le moment idéal. Après, on savait qu’il fallait pas que la vieille parle. On était pas d’accords entre nous. Finvar voulait la buter. Moi je disais : on lui paie une place pour qu’elle quitte la planète et on est peinards, le temps que quelqu’un puisse revenir. Mais finalement Michaela s’est rangée derrière Finvar, comme elle faisait toujours et Hormuz n’a rien dit, alors il l’a butée. Après l’avoir interrogée.

- « Interrogée » ?

- Ouais… Torturée, quoi. Il voulait avoir toutes les infos. Et du coup, on savait qu’elle était d’une vieille famille Li Halan qui était restée isolée sur Pandy et donc qui avait gardé toutes ses vieilles croyances. Mais surtout, on a appris d’où elle venait : d’une colonie, fondée par une sorte de grand prêtre, qui était l’ancêtre de toute une famille qui avait régné sur la colonie. Gilles Le Fanu Li Halan il s’appelait. Et le plus intéressant, c’est que ce type, elle l’appelait le Hiérarque, avait fondé sa colonie sur une node de terraformation que Gilgar en personne avait construit. C’était exactement pour ça qu’on était venu. C’était presque trop beau. Elle nous a expliqués comme il y avait une IA qui devait les guider…

- Une « IA » ?

- Oui, une Intelligence artificielle : une machine pensante qui est consciente. Elle devait leur servir de guide. Mais on a bien vu, vu comment elle nous racontait leurs délires d’Antinomie et de péchés, qu’ils avaient tout déformés. Pour eux, ils étaient dans un lieu démoniaque ou je sais pas quoi. A chaque génération, le nouveau seigneur devenait le grand prêtre de la colonie. Elle nous a aussi racontés qu’elle était la sœur jumelle d’un autre Li Halan qui avait été sauvé, c’est ce qu’elle disait, de la colonie par un serviteur. Elle voulait retrouver son frère. Elle disait qu’il aurait 120 ans et qu’elle avait aussi 120 alors qu’elle en faisait 60 à peu près. Michaela a dit que ces Li Halan faisaient probablement des expériences génétiques et que les frères et sœurs  jumeaux, c’était courant dans ces cas-là.

Enfin bref… On savait aussi qu’il valait mieux pas rentrer par le Temple mais par les grottes qui se trouvaient en bas de la vallée. On savait aussi que tout le complexe était immense, mais que les postes de contrôle se trouvaient dans la zone religieuse, sous le temple.

Dès qu’il y a eu une accalmie dans les Cataclysmes des Badlands, on est partis. C’était au nord du continent de Mulka, dans les montagnes « Trois fois maudites », en tout cas c’est comme ça que les appelaient Ranvar et Arthuro. Ils flippaient grave. Ils nous racontaient des tas d’histoire de fantômes et de covent d’antinomistes. On leur a dit que ça venait probablement de la colonie. On s’était renseignés : depuis la redécouverte de Pandy, des Auriges avaient été là-bas, mais on savait pas trop ce que ça avait donné et des Cataclysmes avaient tout détruit. C’était abandonné.

Donc, on y est allés. On est rentrés par les grottes et on a suivi les indications de la vieille…

- Comment s’appelait-elle ?

- Quoi ? Enfin, je veux dire : pardon ?

- Oui. Son nom. Quel était son nom ?

- Choichiro.

- Choichiro Le Fanu Li Halan, donc, c’est ça ?

- Oui, enfin… je crois.

- Que vous a-t-elle dit sur la colonie ?

- Euh… ben… elle a dit qu’il y avait la tombe de son ancêtre, mais qu’il était encore présent, ou je sais pas quoi. Elle était la dernière survivante d'un Cataclysme. D'après ce qu'elle disait, on avait l'impression que c'était l'un des tous premiers Cataclysmes. Elle avait vécu seule, là-bas, avec l'IA. Et elle avait décidé de partir, il y a deux ans. Elle disait qu'elle avait enregistré sur des cristaux de données toute son histoire, et celle de la colonie, pendant plusieurs années. Elle disait qu’elle avait fait un rite avant de partir. Elle disait qu’elle avait consacré la terre du sanctuaire.

-Quoi ?

- Ben oui… Pour nous ça voulait rien dire. C’était des trucs d’illuminés. Tout ça c'était confus. J'écoutais pas trop moi, parce que je voulais pas voir de que faisait Finvar et puis les trucs religieux, c'était le domaine d'Hormuz. Il était originaire de l'espace al-Malik.

- Poursuivez…

- Euh… Donc on a cherché les postes de contrôle. On savait qu’il y avait l’IA mais qu’il y avait aussi des serveurs et un panneau de volt… En fait, il fallait qu’on puisse hacker ça parce que ça donnerait le contrôle sur les golems qui étaient dans le musée. Et on savait qu’il fallait les contrôler pour accéder au mausolée du Hiérarque. Et c’était là-dedans que ce que la vieille appelait l’« artefact démoniaque » se trouvait. Pour nous c’était clair : c’était un artefact de technologie Ur…

- Hmmm…

- Ah oui, pardon. Enfin, donc, il y avait un autre poste de contrôle dans la chambre mortuaire. Donc on l’a cherchée mais quand on s’y est retrouvés, les deux nouveaux, Ranvar et Arthuro, ont rapidement commencé à déconner. Ils nous ont dit qu’ils entendaient des bruits. Nous, on leur a dit qu’on devait vite travailler, parce qu’il était possible que quelqu’un vienne. On les a laissés partir… en reconnaissance. On travaillait à la lumière violette, avec nos lunettes, comme ça, on ne faisait pas de lumière. On travaillait toujours comme ça. Moi j’étais déjà parti explorer un peu plus loin… parce que j’avais jaugé le panneau métallique qui protégeait le panneau de contrôles, et j’avais bien vu que c’était trop fin, en plus y’avait probablement du câblage juste derrière, donc pas question d’utiliser les explosifs…

- Vous êtes un expert là-dedans, c’est ça ?

- Ouais, enfin… Ouais. C’est moi qui m’occupe de ça. En plus, je dois vous dire, j’ai une machine pensante cyber qui me permet d’envoyer des ondes à distance, et comme ça, je peux déclencher les explosifs. Je sais que c’est interdit… mais c’est ça qui m’a sauvé la vie…

- Reprenez, mon fils.

-  Donc j’étais parti explorer. J’avais découvert une armurerie. J’ai tout de suite identifié une épée-flux. C’est à ce moment-là que les autres sont arrivés : ils m’ont dit que Ranvar et Arthuro étaient morts, qu’il y avait un autre groupe de quatre qui était là, des free-lance apparemment, mais avec un Fouinard. Alors là on s’est dit qu’on était chez nous, c’était notre territoire vous voyez. Il y avait un Fouinard, mais un seul, alors que nous on avait l’exclusivité de la guilde. Donc j’ai piégé l’épée-flux parce que je voyais bien que c’était pas possible de l’avoir, et j’ai laissé Hormuz finir le piège. Je suis allé vite à la bibliothèque pour la piéger aussi, pour les ralentir, mais j’ai pas eu le temps de finir. Et quand j’ai voulu retrouver les autres, c’est là que je les ai vus.

- Quoi donc ?

- Les morts. Les fantômes… Je sais pas. En fait, Michaela et Hormuz étaient en train de se battre, et Finvar bougeait pas. Il était au sol. J’ai crié aux deux autres d’arrêter, mais ils continuaient, ils étaient comme… comme fous… possédés, je me suis approché de Finvar et j’ai vu qu’il avait la gorge tranchée. J’ai hurlé. Mais ils ont continué… Michaela a crié que c’était les spores qui nous rendaient fous ! Et là j’ai senti que je voulais les tuer, pour être aussi stupides, pour se battre alors qu’on était dans la merde. Et j’ai déclenché mes explosifs. Je les ai tués. Tous les deux… Je… »

[Pause dans le récit. Sanglots. Le pénitent bafouille avant de reprendre.]

« Après, je me suis rendu compte de ce que j’avais fait. Je suis parti en courant. J’ai couru sans m’arrêter. Je me suis perdu dans le labyrinthe des couloirs. Je cherchais la sortie. Je ne sais pas combien de temps ça a duré. Je me sentais totalement hors de moi. Et en même temps j’ai couru sans être fatigué. Encore et encore. J’ai entendu des explosions au bout d’un moment, et d’un seul coup, je me suis retrouvé devant une sortie. Par une autre grotte.

Il faisait déjà presque jour. Je ne savais pas quoi faire. Je me disais que j’allais me transformer en symbiote… Au bout d’un moment, la colline du temple s’est effondrée, y’avait de la poussière partout… j’ai vu que quelqu’un sortait du temple. Je me suis approché, parce que de toute façon, je savais pas quoi faire d’autre. C’était un de ceux de l’autre groupe. Il m’a dit qu’un vaisseau devait venir les chercher. Il m’a proposé de m’emmener. C’est comme ça que j’ai pu repartir.

- Que vous a-t-il dit sur les autres membres de son groupe ?

- Il avait entendu des explosions, et des cris, et l’IA lui avait dit que tout allait s’écrouler. Il était parti et il avait réussi à sortir.

- Et que savez-vous sur lui, sur ce Jeremiah Hawkwood ? Saviez-vous qu’il est un comte ? Que c’est un fugitif ? Qu’il est recherché par l’Inquisition et par la police du comte Sharn ?

- J’ai bien vu que c’était un noble, oui, à sa manière de parler. Mais sinon… Il m’a dit qu’il voulait lui aussi faire un pèlerinage. Mais dans le Hub, il m’a dit qu’il ne pouvait pas aller voir l’Eglise, parce qu’il était recherché. J’ai pas cherché à en savoir plus. Tout ce que je veux, maintenant, c’est me faire pardonner, parce que j’arrête pas de faire des cauchemars, et je vois des fantômes. Ils me hantent. Parfois ce sont les visages de Finvar et d’Ormuz, de Michaela… parfois ce sont des visages inconnus, des visages blafards, ils me disent que j’ai été contaminé par l’Abysse et que le péché est en moi. Pitié mon père, protégez-moi. Je sais que je vais aller dans les Ténèbres Entre les Etoiles. Que le Pancréateur ait pitié de mon âme-miroir ! »

[Fin de l’enregistrement. L'ex-associé a reçu sa pénitence pour assassinat, torture, trafic de technologie proscrite et trafic avec les sombres pouvoirs: il doit accomplir une pénitence extrême. Tous ses biens ont été saisis et sont allés à l'Eglise pour financer des oeuvres de charité pour des réfugiés des Badlands et il a reçu le Signe Sombre avant de devoir faire pénitence à vie dans un monastère hésychaste. Nous proposons qu'il soit transféré dans le monastère de Saint-Hombor sur Ravenna.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angelwar
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Messages : 589
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 36
Localisation : le mans

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    11/1/2015, 17:49

ce fut une jolie descente aux enfers, .. littéralement.
une colonie bourrée de technologies , un timing serré, des adversaires en face et des morts vivants. facile moi je dis , c'est juste le démon du 5e cercle qui a posé soucis.
au moins j'ai appris qu'il y avait des démons au FS, et gagné des pouvoirs psy.

ça fait longtemps que je n'ai pas vu une telle hécatombe à la fin d'un scénario, la dernière boucherie subie étaient à Premier Age.

garçon, vous me mettrez un Vorox psycher qui se booste spécialiste arme lourde et corps à corps. au shaker, pas à la cuillère.

_________________
1ere règle, le MJ a toujours raison
2eme règle , si le MJ a tord se référer à la 1ere règle
3ème règle, pour faire taire le MJ faites un 01 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mattboggan
Rôliste confirmé
Rôliste confirmé
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    11/1/2015, 19:49

Oui, comme je disais : le scénario ne donnait pas beaucoup de portes de sortie (si ce n'est "fuyez, pauvres fous") qui était un message que j'ai essayé de distiller, mais peut-être pas assez.

Pas facile.

En tant que MJ, une telle hécatombe, ça me ramène à mes parties de Werewolf d'il y a foutrement longtemps (pardon my French) lorsque j'avais fait joué le scénario Under A Blood Red Moon qui mettait en scène la guerre entre les vampires et les Garou à Chicago. Les PJs avaient flairé une piste (au sens figuré) qui les menait jusqu'à un ancien parc d'attraction. Leurs infos leur disait qu'il y avait un vieux vampire, peut-être le prince. Ils y sont allés de jour, à bord d'une camionnette, en fonçant droit sur la grille d'entrée. Résultat ? Des goules avec des PM qui arrosaient avec des balles d'argent. Résultat ? Deux Fenrirs tués. Un Arpenteur qui s'échappe prie de frénésie du renard (l’infamie), s'éjectant depuis l'arrière de la camionnette, et une Seigneur de l'Ombre, qui observait la scène de loin, tétanisée.

Tiens, en parlant de Werewolf... j'ai une furieuse envie de tester les règles de l'édition anniversaire en attendant d'avoir le bouquin de Wraith ! (Comme ça, Angelwar, en attendant de voir si tu peux jouer un Vorox, tu pourrais t'éclater avec un truc aussi gros, poilu et costaud (mais avec moins de bras).Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrille
Rôliste émérite
Rôliste émérite
avatar

Messages : 379
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 41
Localisation : Le Mans

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    12/1/2015, 18:23

Et pendant ce temps, Jeremia Nathanael Timeas Hawkwood court toujours...

Vivement que je le rejoue...

Au passage, il ne faut pas s'étonner que le meneur sorte des "gros calibres" comme le démon quand on voit l'équipe de bourrins qu'il y a à table.
Le jour où on aura une table de bilbiothécaires il n'y aura plus de comabts.

Ce n'est pas en faisant des vorox mi-psyker-mi-tirerur d'élite et remi-ours derrière que ça va inciter le MJ à adoucir les explosions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mattboggan
Rôliste confirmé
Rôliste confirmé
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    16/1/2015, 10:33

A vrai dire, Cyrille, la grosse bêbête méchante de fin de scénario était prévue dans le dit scénario, donc ce n'est pas un ajustement de ma part, mais bien parce que je suis trop fainéant pour faire mes propres scénars, ces derniers temps. Ce qui renvoie par contre au problème que soulignait Alexis quant à ma manière de présenter la dite bêbête et aussi à la réaction des PJs face à un truc comme ça.

Parce qu'à vrai dire aussi, je crois que si Iago n'avait pas tout fait péter dans un geste aussi désespéré que suicidaire (mais dramatiquement approprié), il y avait une chance pour que les deux autres puissent se le finir, le démon. Une petite chance, mais bon... Ou alors ils pouvaient fuir, fuir, pauvres fous, pendant que Iago se faisait massacrer... Hum...

Bon, en fait le plus grand hic c'est que vous (PJs) n'aient pas tellement réagi à ce que signifiait les "zombies" qui était la manière méta-scénaristique de dire : il va falloir se barrer fissa à un moment donné. Maintenant, là encore, c'était sans doute peu clair (et ce n'est pas de ma part une critique de votre manière d'avoir appréhendé ce scénar, car j'aurais sans doute fait la même chose), d'autant que Jeremiah est celui qui a reçu le message en dernier et n'en a pas parlé à ses "copains".

Et pour être complet : il y aurait eu un groupe de rats de biblio, le scénario aurait été le même... par contre effectivement, sans doute auraient-ils tous fui, fui comme des pauvres fous.

Pour la suite.

Bon déjà, il faudrait voir quand et là je vais être pas mal pris dans les semaines/ mois à venir.

Mais que ce soit clair : qui dit trois nouveaux personnages dit nouveau groupe, et donc étant un adepte de "l'esprit de groupe" (ce que tu n'es pas Cyrille), je ne vois absolument pas comment en termes d'intrigue ou même en termes donc de cohésion, faire rejoindre ton perso avec le reste. Ce qui est logique, en fin de compte, puisque l'échec relève de la responsabilité de l'ensemble des PJs autour de la table, pas seulement de ceux qui sont morts.

En fait, j'ai une idée pour faire réapparaître ton perso, mais tu ne le jouerais pas... je n'en dis pas plus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mattboggan
Rôliste confirmé
Rôliste confirmé
avatar

Messages : 178
Date d'inscription : 30/10/2011

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    16/1/2015, 10:36

Juste pour dire : il est fort probable d'ailleurs que le prochain jeu que je propose soit un autre jeu (un WoD, donc) : Changeling, Werewolf, Vampire, un des trois.

A voir qui serait intéressé (c'est aussi l'occasion, peut-être, d'attirer un ou deux autres PJs).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angelwar
Maître du jeu
Maître du jeu
avatar

Messages : 589
Date d'inscription : 24/07/2012
Age : 36
Localisation : le mans

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    16/1/2015, 18:02

je fais parti des 2 autres ?? parce que nous étions Marco et moi au pistolet laser qui ne rayait meme pas la peinture du démon, sauf critique, donc 1 chance sur 20. vraiment petite la chance.

les scenars officiels ont aussi l'erreur parfois de ne laisser qu'une ou 2 fins possibles en pensant en lieu et place des PJ.
Donc la fuite ok mais due à quoi ?
les zombies, on a vu qu'on pouvait se les faire: on serait rester.
une ville souterraine avec pleins de techno richesse, on reste.
un démon qui apparait: je suis PJ, je suis confiant et on se le fera, on reste ^^
bon après faut assumer/gérer les conséquences....

@ttention ça n'engage que moi: mon perso s'en sort comme a eu le droit cyrille, et genre j'y tiens et je me suis un peu investit dedans , ça me ferait ch... de le perdre et j'ai confiance, la magie du MJ me fera retrouver un groupe de mercenaire et rien ne gene à continuer à le jouer @

_________________
1ere règle, le MJ a toujours raison
2eme règle , si le MJ a tord se référer à la 1ere règle
3ème règle, pour faire taire le MJ faites un 01 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrille
Rôliste émérite
Rôliste émérite
avatar

Messages : 379
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 41
Localisation : Le Mans

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    17/1/2015, 10:10

ce n'est pas juste d'être sanctionné alors que moi, je n'ai pas fait de conneries (lancé des grenades dans la foule ou tiré sur les copains parceque je trouvais ça fun) avec ce perso, je l'ai joué correctement mais je suis sanctionné quand même.

Bref, mon personnage est mort aussi vue que je ne le joue plus. Du point de vue du joueur c'est pareil.

Accessoirement, des solutions face à un monstre trop balèze y en a:

fuir dans des directions opposées: au pire, il y a un mort et trois survivants.

En plus, refaire un perso à Fading Suns ça prend des heures! Je n'ai pas envie de subir ça encore.

A changelin j'ai changé de personnage suite à un choix de ma part dans le jeu et je l'assume. Là je change de personnage parceque je n'ai pas eut le bon gout de mourir avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrille
Rôliste émérite
Rôliste émérite
avatar

Messages : 379
Date d'inscription : 02/10/2012
Age : 41
Localisation : Le Mans

MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    17/1/2015, 10:44

je relisais l'ensemble:

"Bon, en fait le plus grand hic c'est que vous (PJs) n'aient pas tellement réagi à ce que signifiait les "zombies" qui était la manière méta-scénaristique de dire : il va falloir se barrer fissa à un moment donné. Maintenant, là encore, c'était sans doute peu clair (et ce n'est pas de ma part une critique de votre manière d'avoir appréhendé ce scénar, car j'aurais sans doute fait la même chose), d'autant que Jeremiah est celui qui a reçu le message en dernier et n'en a pas parlé à ses "copains". "

alors bon, si dès qu'un PNJ nous dit un truc on doit le suivre aveuglément, on est juste des moutons:

-on aurait du se rendre aux autorités quand on s'est fait piégé (quand je suis devenu prisonniers). Le garde dit à Snatch: "rendez-vous:!" ben il se rend.

-les tenanciers du club repris par Snatch et Iago pareil. On aurait du leur obéir?

Moi je vois ce phénomène bizarre entre illusions et vrais zombies, je conclus que je veux élucider ce mystère et comprendre. bon finalement on a a pas eut le temps. Je suis curieux ben oui je suis PJ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Série de one-shots Fading Suns]:    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Série de one-shots Fading Suns]:
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Long Drive addicted
» [2007 NBA Summer League] Les joueurs de ProA (MAJ)
» Le lob shot
» Charlie Sheen
» Phoenix Suns

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Rillettes Hallucinées :: Le théâtre des opérations :: Tables :: Tables actives-
Sauter vers: